Nationale 1 féminine À L’AMÉRICAINE.

Nationale 1 féminine

Extrait article républicain lorrain du 27 avril

À L’AMÉRICAINE. L’hymne américain a retenti à Yutz. Au cœur de la trêve, il y a dix jours, les joueuses de Francis Manneau ont affronté la sélection des États-Unis, en tournée dans la Grande région avant les qualifications pour le Mondial (21-26). Le quotidien reprend ses droits ce samedi (20h30), avec la réception des réservistes de Noisy-le-Grand. Une troisième victoire d’affilée, contre l’avant-dernier, pourrait signifier le maintien en Nationale 1 des locataires de Saint-Exupéry, septièmes à cinq journées de la fin.

DOS AU MUR. Montigny (10e ) s’est compliqué la tâche en ne ramenant qu’un nul de Kingersheim (27-27), son adversaire direct pour le maintien. « Ce n’était pas un bon résultat mais on est toujours vivant », insiste l’entraîneur Yannick Archer, conscient que « cela devient compliqué ». Une victoire sur Palente (3e ) ce samedi (21 h) est obligatoire. « Je suis sûr que si on ne gagne pas ce week-end, ça sera quasiment terminé pour nous. Palente ne me fait pas peur. C’est une équipe prenable mais il faut qu’on soit constant pendant une heure ! »

À FLUX TENDU. La réserve messine, leader de son groupe avec 16 succès pour 1 défaite, ambitionne de « retrouver un peu de rythme » ce samedi à domicile contre Kingersheim (9e ). « On est à flux tendu, il y a beaucoup de fatigue, ça sent la fin de saison mais on est sérieux, on a envie de bien faire. L’idée, c’est de se relancer avec un calendrier complexe », résume le technicien Yacine Messaoudi, privé de Laura Kanor (à Nantes avec le groupe pro) et Léa Ballureau (blessée).

Powered by themekiller.com