Yutz doit viser juste, Metz amoindri, Montigny pour le maintien… L’essentiel du week-end

Yutz doit viser juste, Metz amoindri, Montigny pour le maintien… L’essentiel du week-end

Article Républicain Lorrain du 9 mars 2019

Manon Entringer (Yutz). Photo archives Pierre HECKLER

Nationale 1 féminine

VISER JUSTE. Yutz (8e ) récupère Mathilde Thouvenot, une pivot, pour le déplacement à Épinal (5e ), samedi soir (20h30). En revanche, pour la deuxième fois de suite, les Mosellanes seront orphelines de Ninon Pelé (cheville) sur le côté droit. Le collectif de Francis Manneau ambitionne d’être plus consistant qu’en octobre, lorsqu’il avait déjoué devant les Vosgiennes au match aller (17-24). « C’était un accident », tranche l’entraîneur. Les duels tireuses-gardiennes seront aussi scrutés, une semaine après la défaillance offensive face à Strasbourg (22-27, 47 % de réussite et quatre penaltys manqués).

ABSENCES. C’est une réserve de Metz Handball amoindrie qui se rendra à Aulnay, ce dimanche (16 h). Chez la lanterne rouge, les Messines, en tête de leur poule, seront privées de Jacques, Ballureau, Nooittmeer, Kieffer, Gautschi et Bouktitt (blessées ou malades). En plus, la gardienne Manuella Dos Reis et l’arrière Ilona Di Rocco sont du déplacement de l’équipe première à Copenhague. Yacine Messaoudi, l’entraîneur lorrain, s’attend à souffrir : « On sait qu’il va falloir serrer les dents. On va manquer de rotations et pas mal de joueuses vont évoluer avec des petits bobos. Ça commence à peser. »

LE MAINTIEN. Après le nul à domicile samedi dernier face à Aulnay (27-27), lanterne rouge, Montigny voit la menace de la relégation de plus en plus près. Les Mosellanes (11e , 20 points) doivent ramener un résultat de Noisy-le-Grand, adversaire direct dans la lutte pour le maintien (9e , 22 points). Coup d’envoi de la rencontre dimanche à 16h.

 

Nationale 2 féminine

DESCENTE. La défaite face au mal classé Ormesson le week-end passé (27-32) a porté un coup fatal aux maigres ambitions de Kœnigsmacker. À moins d’une improbable et incroyable série de victoires sur ces huit dernières journées, les joueuses d’Olivier Decet, dernières, seront reléguées. Ce constat ne doit pas les empêcher de bien finir la saison. Et pourquoi pas de remporter (enfin !) leur premier match de la saison dans leur salle. Ce samedi (18h30) il faudra battre Rosières Saint-Julien, l’actuel sixième. À l’aller, il n’y avait pas eu photo avec un large succès aubois 31-23.

 

Powered by themekiller.com