Championnats nationaux Handball : les Lorrains présentent leurs voeux

Que souhaitent-ils pour 2019 ? Les joueurs et entraîneurs lorrains de Nationale ont formulé leurs souhaits pour la nouvelle année, avant la reprise du championnat.

article Républicain Lorrain du 11 janvier 2019

« Une salle chaude comme jamais »

Thomas Berceville aurait pu se prendre à rêver. Marquer 20 fois dans un seul match ? Le meilleur buteur de Nationale 1 n’y a même pas pensé. « Non, moi je demanderais surtout un gros derby contre Sarrebourg (le 19 janvier) », sourit l’arrière droit de Folschviller. « J’imagine un match solide, une belle performance individuelle et collective, le retour de nos blessés et une grosse ambiance. Une salle chaude comme jamais qui nous permettrait de nous surpasser ! »

« Un chèque de 60 000 ou 70 000 euros »

Francis Manneau est gourmand en ce début d’année. Le président et entraîneur de Yutz aimerait bien voir son club à nouveau tutoyer les sommets, six mois après sa chute en N1 féminine. La solution ? « Un nouveau gros partenaire », plaisante-t-il. « Quelqu’un capable de poser sur la table un chèque de 60 000 ou 70 000 euros. Avec ça, on pourrait recruter un responsable pour les jeunes et un coach pour l’équipe première. » Mais il serait alors obligé de laisser la place… « Moi, ça me va, mais il faut que ce soit quelqu’un de très compétent ! »

« Enfin une victoire et la fin de la fuite »

Le dernier trimestre 2018 a été tellement galère du côté de Kœnigsmacker (N3) qu’Agathe Flohr n’est plus très exigeante. « Une saison sans victoire, c’est long et compliqué », soupire la capitaine mosellane. « Il ne nous manque vraiment pas grand-chose. Alors, en 2019, j’espère enfin un petit succès et la fin de la fuite dans notre gymnase ! On a joué tous nos matches à l’extérieur, on s’entraîne ailleurs… On devrait enfin récupérer notre salle cette semaine ! »

« Partager entre copines »

À Montigny (N2), pas de vœux extravagants non plus. Juste l’envie que « cela continue comme ça », formule Johanne Bousmia. « Chez nous, les victoires, le maintien, ce n’est que du bonus. La force de notre équipe, c’est le partage, la bonne entente. On s’est toutes retrouvées ici en grande partie pour cette bande de copines. Ça nous permet de prendre du plaisir toute l’année à l’entraînement ! »

La. M.

Powered by themekiller.com