En battant la Serbie, la France rejoint les Pays-Bas en demi-finale

En battant la Serbie, la France rejoint les Pays-Bas en demi-finale

Article Républicain Lorrain du 12 décembre 2018

L’équipe de France féminine de handball est en demi-finales de l’Euro-2018, après sa victoire autoritaire contre la Serbie (38-28). Elle affrontera vendredi les Pays-Bas.

Photo HD Estelle Nze Minko (9 buts ce mercredi soir) prend le meilleur sur la défense Serbe. Grâce à cette victoire obtenue ce mercredi soir, les Bleues sont en demi-finale. Photo Loïc VENANCE/AFP

Après la victoire de la Suède sur la Russie (39-30), un peu plus tôt à Nantes, les Bleues se devaient de signer au moins un nul face à la lanterne rouge serbe, dans la soirée, pour valider leur billet pour leur quatrième demi-finale internationale de suite depuis les J.O. de Rio.

Une mission largement remplie contre un adversaire déjà éliminée, puisque les championnes du monde en titre ont facilement signé un deuxième succès dans ce tour préliminaire, leur assurant de la première place de son groupe.

Une victoire qui a mis grosso-modo 25 minutes de jeu à se dessiner. A quelques encablures de la pause, le tableau d’affichage affiche en effet une parité parfaite (13-13). Tandis qu’Estelle Nze Minko flambe en attaque (6 buts en première période), la défense manque d’un brin d’intensité et quelques fines gâchettes comme Manon Houette sont en echec face au but de Colic.

Mais après un temps mort demandé par Olivier Krmumbholz, lors duquel le sélectionneur demande de resserrer les lignes devant la cage tricolore, le déclic se produit : les cinq dernières minutes du premier acte voit la gardienne Laura Glauser, qui a davantage joué qu’Amandine Leynaud (6 arrêts en 17 minutes), accumuler les parades et les Bleues sanctionner la Serbie en contre pour basculer à la pause avec de la marge (19-14).

Cap sur les Pays-Bas désormais

Les Françaises appuyaient toujours sur ces deux axes, la dureté défensive et l’attaque rapide, pour ensuite sceller leur succès en deuxième période, avec une marque bien répartie entre Nze Minko (9 buts), Houette (6 buts aussi), Lacrabère (4 buts), Coatanea (4 buts), Flippes, Zaadi ou Niombla la revenante, toutes à deux unités.

Ce succès de la France (38-28), le plus large depuis le début de ce tour préliminaire, envoie donc la France à Bercy, théâtre des demi-finales et finale, en position de leader du groupe 2 de ce tour préliminaire. Mais ce n’est peut-être pas un cadeau, puisque les Bleues affronteront un gros morceau : les Pays-Bas. Les Hollandaises ont en effet terminé premières de leur poule avec trois victoires devant la Hongrie, l’Espagne et la Croatie.

Si les Bleues viennent à bout des Bataves, elles affronteront en finale la Russie ou la Roumanie.

Powered by themekiller.com