AG de la Ligue du Grand Est Handball : une assemblée générale constructive

AG de la Ligue du Grand Est Handball :

une assemblée générale constructive

 

Article Républicain Lorrain du 02 juillet 2018

Photo:Jean-Marie Noël. Photo Eric DUBOIS/L’EST REPUBLICAIN

 

Le menu proposé aux congressistes, samedi à Benfeld (Bas-Rhin), était copieux. Vu la teneur des débats et la richesse des sujets abordés, il n’est pas étonnant que l’assemblée générale de la Ligue du Grand Est a largement débordé sur le rendez-vous des Bleus du foot. S’ils n’ont pas zappé le match d’une équipe nationale qui aimerait imiter celle du handball, les 192 représentants des 250 clubs que regroupe la Ligue ont aussi beaucoup actionné la « zappette » proposée par la Fédération. Ce dispositif astucieux a permis d’assister en direct aux consultations des clubs qui ont voté une vingtaine de points.

Le rapport moral du président Jean-Marie Noël a ainsi été approuvé à 97,3 %. Ce dernier venait de conclure sa sortie en rappelant que l’exceptionnelle année 2017 des équipes de France a aussi été « celle de la mise à feu de la fusée Grand Est » et qu’il convenait de « lui donner tout le carburant pour sa mise sur orbite avant 2020 ».

La nouvelle Ligue s’est fixé des objectifs ambitieux. Malgré les difficultés de la tâche, le travail porte déjà ses fruits avec une dotation financière de 200 000 €, supérieure de 40 000 € à son équivalent cumulé sur les anciennes ligues, désormais appelés bassins.

Les participants ont donc été invités à plonger dans le vif du sujet en donnant leur avis sur huit vœux de la commission des compétitions pour l’harmonisation entre les territoires. Celui d’avoir deux divisions d’écart entre une équipe I au niveau régional et une équipe II a été rejeté à 68 %. En revanche, un championnat régional féminin du bassin Alsace en 2018/2019 pour préparer à la constitution de la Nationale 3 territoriale a été validée à près de 84 %, tout comme la future formule du championnat prénational masculin à 12 équipes constitué de 4 équipes de chaque bassin à 67 %.

La flambée du coût des déplacements et le prix des licences, dont l’augmentation a été limitée à deux euros, ont aussi valu des remarques souvent constructives.

L’assemblée a aussi fait la promotion du grand événement de la fin de l’année, l’Euro féminin, qui accueillera l’équipe de France à Nancy, L’événement mobilisera la famille du handball pendant deux semaines de la fin novembre au 12 décembre au palais des Sports Jean-Weille. Pour cela, la Ligue aura besoin de 293 bénévoles, dont le seul critère sera d’être majeur.

Powered by themekiller.com