Du sport à la politique Rachida Drii : « Je suis une équipière »

Du sport à la politique Rachida Drii : « Je suis une équipière »

À 38 ans, l’ex-internationale de handball, est devenue, sous le mandat de Bruno Sapin, l’adjointe à la Jeunesse et aux Sports de la Ville de Yutz. Et son charisme est aujourd’hui le même que sur le terrain.

C’est le sport qui m’a donné mon identité, qui a fait de moi ce que je suis devenue. C’est au sport et aux gens qui m’ont fait confiance que je veux rendre ce que j’ai reçu ». Le ton est donné. La jeune femme qui parle doucement est élégante, moderne, d’allure dynamique. À la mairie, en mission. Investie. Depuis juillet 2016.

À Yutz, Madame Drii est chez elle. « Je suis Mosellane d’adoption, Yussoise de cœur, » souligne cette Martégale qui n’a pas oublié ses origines méditerranéennes, sa famille, sa sœur et ses quatre frères restés dans le Sud.

Une évidence, un exemple

Avant d’accéder aux responsabilités, Rachida Drii aura consacré une première carrière de 22 ans au handball dont 18 au plus haut niveau. De Marseille à Lyon, de Metz à Dijon, en passant par Yutz. Pour une passade. Pour toujours. Et quand on lui fera confiance, la jeune fille réservée se révélera être une championne. Et même un leader et même une capitaine. Avec les Dragonnes de Metz, elle partagera quatre titres de Champion de France mais c’est à Yutz qu’elle décrochera le Graal de sept sélections en Bleu.

Aujourd’hui, la championne a su se réinventer. Elle est attachée de gestion à L’Ensemble scolaire privé des Recollets à Longwy, une Cité scolaire de près de 1 300 élèves, et adjointe à la Jeunesse et aux Sports de la Ville de Yutz. Un emploi du temps qui ne lui laisse plus le loisir d’entretenir sa condition physique. Mais un bonheur. Un accomplissement.

« Pour moi, son choix était une évidence même si pour certains cela a constitué une surprise. Je connaissais bien sûr la championne mais je connaissais aussi la femme, une belle personne dotée de toutes les qualités pour la fonction », explique Bruno Sapin, le premier magistrat.

Le mandat de Rachida Drii s’inscrit dans la continuité. « Yutz est une ville sportive qui compte 30 clubs et associations. On y développe le haut niveau avec le handball bien sûr, les jeunes du volley mais aussi des individualités comme la perchiste Marion Fiack, l’athlète handisport David Cellier ou le kayakiste Emeric Petot », commente l’adjointe qui insiste sur le deuxième volet de sa mission : la Jeunesse. Les 16 et 17 juin, Yutz inaugurera son premier festival de cultures urbaines, « un festival jeunes, pour et par les jeunes ».

« Mon engagement n’est pas partisan, conclut Rachida Drii. C’est un engagement auprès de la population, de la jeunesse et de gens que j’aime. Je suis une équipière. Seul, on va sans doute plus vite. Ensemble, on va plus loin ».

Ses dates :

• 1979 : naissance à Martigues. • 1999 : signe à L’ASPTT Metz où elle jouera jusqu’en 2004 avant d’y revenir pour la saison 2006-2007. • 2004-2006 : joue à Yutz en D1 où elle est appelée sous le maillot tricolore.  • 2009-2014 : retour à Yutz en D2 après deux saisons à Dijon.   • 2016 : débute sa carrière politique et rejoint en juillet la majorité municipale de Bruno Sapin et la liste Ensemble pour Yutz.

 

Jean-Pierre LEHOUSSE

Source Républicain Lorrain du 18/04

Photo Julio PELAEZ

Rachida Drii: «Je suis une équipière. Seul, on va sans doute plus vite. Ensemble, on va plus loin ».

Powered by themekiller.com