Yutz loin du compte

Dans un duel de très mal classé à Octeville, les Yussoises ont encore péché défensivement dimanche. Résultat, elles ont encore perdu (36-25).

Sabrina Abdellahi a été une des seules Yussoises à surnager en première période à Octeville. Insuffisant…

OCTEVILLE – YUTZ : 36-25 (17-9)

Arbitres : MM. Langevin et Ragaine. 400 spectateurs.

OCTEVILLE. Gardiennes de but  : Leblond (14 arrêts). Joueuses de champ  : Cenedese (2), Jean-Baptiste (6), Abdelhak (6), Bassarila (10), Ribeiro (1), Gerbron (1), Piguet (4), Fofana (4), Valero (2).

YUTZ. Gardienne de but  : Zarrai (7 arrêts). Joueuses de champ  : Dabo (4), Pora (1), Grenu (1), Abdellahi (11 dont 4 penalties), Sias (2), Pelé (1), Hadi (5)

 

Dernier du championnat et condamné à la relégation à moins d’une seconde partie de saison de folie, Yutz espérait beaucoup de ce premier match de l’année à Octeville. Face à une équipe normande guère mieux au classement (avant-dernière), l’occasion était belle pour les Lorraines de débloquer enfin leur compteur.

Sauf que la troupe de Christophe Fratini a connu une nouvelle fois trop de temps faibles pour espérer signer son premier succès de la saison. A l’inverse, son adversaire a su livrer une belle bataille.

D’entrée, les Mosellanes ont fait preuve de précipitation et de laxisme, pour être rapidement menées (4-1, 5e ). Grâce à Sabrina Abdellahi – la seule à surnager en première période  – Yutz s’accrochait tant bien que mal aux basques adverses (5-3, 11e puis 10-7, 19e ). Mais la suite était un festival de mauvaises passes et de mauvais choix.

Une aubaine pour le duo Bassarila-Abdelhak qui s’en donnait à cœur joie pour infliger un 5-0 aux Yussoises (15-7, 25e ). Après ce gros trou d’air, les Lorraines rectifiaient le tir mais le débours était déjà important à mi-parcours (17-9, 30e ).

Que de ratés !

La pire défense du championnat n’arrivait toujours pas à trouver la solution pour remédier à ses maux récurrents, se laissant distancer inexorablement par des Octevillaises (20-11, 34e ). La rencontre tournait au cavalier seul, la faute aux nombreux ratés mosellans.

Sans solution pour sortir de l’impasse, les joueuses de Christophe Fratini ne pouvaient que constater les dégâts (25-15, 43e ). Dès lors, le HBO gérait son avance pour l’emporter en toute quiétude (27-17, 55e ). Les Yussoises devront encore patienter avant de connaître la joie d’un succès. Les voilà désormais à dix défaites…

Source : R.L du 8 Janvier 2018

 

Powered by themekiller.com