Yutz apprend encore

Logiquement battues à Bouillargues (30-22), les Mosellanes.

BOUILLARGUES 30 YUTZ 22

Mi-temps : 13-8. Arbitres : MM. Mangione et Boudhir.

BOUILLARGUES. Marqueuses  : Lachaize (6/9), Rival (2/2), François (1/1), Piq (1/3), Charbonnel (4/7), Heintzmann (4/4), Corbière-Vasquez (0/3), Delon (2/2), Biscuit (5/7 dt 2/2 pen.), Gravil (3/5), M. Vandevoorde (2/3). Gardiennes  : Aisa Zamora (8 arrêts), Bertrand (4 arrêts).

YUTZ. Marqueuses  : Dabo (0/4), Entringer (4/6 dt 0/1 pen.), Kassouh (2/4 dt 1/2 pen.), Pora (5/10), Lecorney, Greno (1/3), Abdellahi (7/12 dt 3/3 pen.), C. Vandedoorde, Sias (1/6), Tome (1/1), Pele (0/3), Roussel (1/2). Gardienne  : Zarrai (9 arrêts).

Yutz devra encore attendre avant de crier victoire. Les Mosellanes ont encaissé une huitième victoire consécutive en championnat, ce samedi. À Bouillargues, le miracle n’a pas eu lieu.

«  Les filles ont bien joué durant une partie du match puis, inexplicablement, elles ne respectent plus les consignes données pendant quelques minutes avant de rejouer à nouveau…  », s’agace Christophe Fratini, le technicien mosellan. Ces trous d’air, les Gardoises ont su en profiter. Avec gourmandise. En première mi-temps, Yutz n’a que trop peu trouvé de solutions offensives. Abdellahi, capitaine à tout faire, a été mise sous l’éteignoir. La deuxième meilleure buteuse du championnat – plus de 7 réalisations en moyenne par match – est bien restée dans ses standards ce samedi (7 buts) mais c’est à peu près tout…

Place à la trêve

À -5 à la pause (8-13), l’affaire semblait déjà entendue. Avec une formation jeune et un seul contrat pro, la lanterne rouge a navigué à vue. Reléguées à 12 unités en fin de partie, les Mosellanes ont terminé comme elles ont pu la rencontre, ramenant l’écart à huit buts au final (22-30), à un moment où Bouillargues avait ouvert son banc. «  Je ne comprends vraiment pas comment elles peuvent sortir du match comme ça, d’un seul coup  », reprend Christophe Fratini.

Psychologiquement, les 16 points de pénalité subis en début de saison ont forcément pesé dans les têtes. Place maintenant à la trêve, jusqu’au 30 décembre. Yutz a encore une chance de remporter une victoire en 2017.

Source : R.L du 13 Novembre 2017

Powered by themekiller.com