Yutz s’enfonce un peu plus

S’il y avait bien une classe d’écart entre Celles-sur-Belle et Yutz ce samedi, il a tout de même fallu une période de rodage aux ex-pensionnaires de Ligue féminine avant de prendre le meilleur sur les Lorraines.

CELLES-SUR-BELLE 36 YUTZ 27

Mi-temps : 18-12.

HBC CELLES. Topic (1), Chauveau (5), Briémant (6), Stevin (1), Abba (2), Lepère (2), Sagna (12), Diharce (1), Miño-Larenas (1), Senamaud (5).

YUTZ. Abdellahi (11), Sias (2), Dabo (2), Kassouh (3), Adams (1), Van de Voorde (1), Pora (3), Hadi (4).

Intraitable en défense, Celles-sur-Belle asphyxiait d’entrée les jeunes Yussoises, peut-être impressionnées par le statut de l’ancien pensionnaire de Ligue féminine qui bénéficiait d’une réussite offensive maximale. Le HBCC transformait ses trois premières attaques et prend déjà le large (3-0, puis 5-0, 7e ).

Il fallait attendre sept minutes pour voir Sias forcer le verrou deux-sévrien. Le sursaut des Lorraines correspondait à un véritable trou d’air cellois. Abandonnée par sa défense, Hicquebrant encaissait trois buts coup sur coup (5-4, 10e ). C’était la douche froide après l’euphorie des premières minutes. Lepère, qui trouvait la lucarne, stoppait l’hémorragie, et le jeu s’équilibrait. Yutz insinuait le doute dans les esprits adversaires, mais son égalisation à 7-7 sonnait un peu comme le chant du cygne dans cette première mi-temps.

Les joueuses de Christophe Fratini n’étaient pas capables de répondre à l’accélération soudaine de Celles, qui optaient pour des phases de jeu rapide pour creuser l’écart (14-9, 23e ). Cette fois, la machine était en marche et les Lorraines n’avaient pas les moyens de l’arrêter. Leur défense prenait l’eau et les Celloises appuyaient encore (18-12, 30e ).

Emmenées par une Sagna perforante en attaque, elles poursuivaient sur leur lancée au retour des vestiaires. L’internationale jeune leur permettait de compter 10 buts d’avance à la 37e (24-14). L’écart de niveau entre les deux équipes était trop important pour que Yutz ne revienne dans la partie. Après les hésitations de la première période, Celles solidaire en défense et inspiré en attaque, déroulait s’imposait nettement, 36-27.

Source : R.L du  24 Septembre 2017

Powered by themekiller.com